188 Grande Rue Charles de Gaulle
94130 Nogent-sur-Marne
Tel : 06 37 67 36 20


Comment déstabiliser un pervers narcissique au travail ?

Le

Nous pouvons être confronté aux pervers narcissiques (PN) dans chacune de nos vies sociales, aussi bien personnelle que professionnelle. Ces personnes hautement toxiques usent de la manipulation pour parvenir à leurs objectifs et satisfaire leurs ambitions. Et cela bien souvent, à l’insu de notre plein gré, car on ne les démasque pas tout de suite.

Peut-être que vous avez été victime ou vous êtes en ce moment même, victime d’un pervers narcissique au travail ? Vous avez pensé à quitter votre travail. Mais partir de votre travail n’est pas la solution et cela peut s’avérer difficile, surtout en ce moment de crise. La seule issue possible est de déstabiliser ce pervers narcissique.

Stress, démotivation, perte d’énergie, dépression, burn-out… le mal-être engendré par cette personne est bien réel. Mais ne croyez pas que vous n’êtes pas capable de faire face à une personne toxique au travail. Car il existe des outils efficaces pour venir à bout des pervers narcissiques dans le monde professionnel.

Dans cet article, je vais vous donner les clés pour renverser la tendance, déstabiliser et arrêter de souffrir à cause d’un pervers narcissique au travail. Je vais vous aider à parvenir à déstabiliser le PN en appliquant des stratégies efficaces. Vous allez ainsi pouvoir reprendre le contrôle pour mieux vous épanouir au travail.

Sommaire

Comprendre le comportement du pervers narcissique

Les erreurs à ne pas faire face à un pervers narcissique

4 comportements à adopter pour déstabiliser d’un pervers narcissique

Comprendre le comportement du pervers narcissique

Le pervers narcissique peut aussi bien être un(e) collègue que votre supérieur hiérarchique. J’ai souvent observé ces personnalités dans les organisations qui ont plusieurs niveaux de hiérarchies, car la compétition favorise le profil du pervers narcissique.

La perversion narcissique n’est pas visible au premier abord et n’est pas facile à détecter car elle se dévoile au fur et à mesure du rapport entretenu. Chez certaines personnes, la relation au pouvoir est problématique et les responsabilités provoquent un sentiment de domination. Le fait de déléguer peut être un moyen facile de dévaloriser les autres et devenir une arme à destruction massive.

En même temps, ces personnes toxiques se sentent intouchables et agissent en toute impunité, sans foi, ni loi. Car dans la tête de certains, votre destin est dans leurs mains et au regard de leurs agissements, on pourrait même penser qu’ils croient avoir un pouvoir de vie ou de mort sur vous.

Souvent, le PN choisit sa cible. Car il sait les reconnaitre et savoir qui est potentiellement plus susceptible de devenir sa proie. Il commence par vous mettre sous son emprise, tout d’abord par la séduction et par de l’admiration. Au fur et à mesure, il avance en faisant de vous son jouet, et finit par vous dominer, en repérant vos faiblesses et vos failles. Le fait que vous ressentez de l’admiration pour lui, facilite la tâche.

Le pervers narcissique utilise en priorité la manipulation pour parvenir à ses fins. C’est son mode de relation privilégié. Il appuie où cela fait mal, vous fait culpabiliser, détruit votre image, votre estime de soi. Vous restez figés, sans mot dire devant ses paroles choquantes. Cela renforce sa puissance à ses propres yeux. Il se sent alors important et supérieur à vous, même si vous vous trouvez au même rang hiérarchique que lui.

Il fait tout cela pour atteindre ses objectifs aux dépens des autres. Il est d’une efficacité remarquable pour se servir des autres et les utilise pour obtenir ce qu’il veut. Il est le marionnettiste de son entourage.

Sous l’apparence d’une personne aimante, il est pourtant dénué d’empathie et fait preuve d’une froideur émotionnelle incroyable. En ce qui vous concerne, son comportement peut être très toxique et peut vous nuire sévèrement au point de vous faire souffrir au travail. Cela peut même avoir des conséquences sur votre santé par une perte d’appétit, un sommeil difficile, de la déprime et vous pouvez finir en burn-out…

Les erreurs à ne pas faire face à un pervers narcissique

La peur de s’exprimer

Vous avez peur d’exprimer ce que vous ressentez. Vous doutez de vous. Vous croyez que cela vient sûrement de vous, que l’on ne va pas vous comprendre. Gardez à l’esprit que c’est lui qui a un problème et pas vous. Vous imaginez même que personne ne va vous croire. Vous finissez par vous taire, vous isolez et vous renfermez sur vous-même. Ne vous laissez plus faire, c’est le moment de réagir et de s’ouvrir. Apprenez à dire « NON » et à vous affirmer. Ne vous laissez plus marcher dessus. Face au pervers narcissique, il faut rapidement retrouver sa confiance en soi.

La culpabilisation

A priori tout le monde peut être victime d’un pervers narcissique, mais face à lui, on est comme pris par un sentiment de culpabilité lorsque l’on se sent sous son emprise. Il se positionne lui-même en victime. On peut même penser que l’on mérite ce qu’il fait subir. Mais ne le perdez jamais de vue, vous êtes victime et non pas coupable. La seule responsabilité que vous avez est de comprendre ce qui, dans votre comportement ou attitude, a pu provoquer cela. Peut-être que vous manquez d’estime de soi ou que vous ne savez pas vous affirmez. Un travail sur vous-même avec un professionnel serait utile pour vous aider à vous renforcer de manière également à repérer et réparer certaines de vos blessures qui laissent la porte ouverte à ce genre d’individus toxiques. Ne vous laissez plus manipuler et tomber dans son filet.

La dévalorisation

Lors des phases de dénigrement, de rabaissement, il vous vide de votre énergie. Si une personne ne vous respecte pas, vous dévalorise, vous humilie, vous rabaisse… ce n’est pas normal. A fortiori sur un lieu de travail, où vous êtes sensé donner le meilleur de vous-même par vos compétences et vous réaliser. Peut-être que c’est le mode relationnel dont vous avez l’habitude depuis votre enfance et vous pensez inconsciemment que vous ne méritez pas d’être traité correctement. N’acceptez jamais cela. Protestez avec conviction et surtout soyez toujours conscient de votre valeur. Quand vous connaissez votre valeur, les autres peuvent penser n’importe quoi de vous, vous savez que ce n’est pas vous. Vous connaissez votre valeur, cette personne parle d’elle-même.

4 comportements à adopter pour déstabiliser d’un pervers narcissique

Le pervers narcissique lui aussi a ses propres faiblesses et il faut les connaître. S’il est pervers narcissique, c’est aussi parce qu’il a des failles émotionnelles causées par les blessures de son enfance.

Pour cela, vous devrais faire quelques changements au niveau de vos comportements et de vos habitudes. Voici donc 3 comportements efficaces qui vous permettrons de déstabiliser un pervers narcissique.

1. Ne lui montrez jamais vos émotions

Le pervers narcissique ne supporte pas d’être critiqué car il ne veut pas être perçu comme une personne mauvaise. L’image positive que les autres renvoient de lui est capitale (pour ne pas dire vitale), car il lui est insupportable de paraître différemment. C’est aussi pour cette raison qu’il s’énerve rarement. Il garde toujours son calme.

En revanche, il cherche à vous faire sortir de vos gonds pour jouir du pouvoir qu’il a sur vous. Le pervers adore que sa victime s’emporte. Ainsi, il peut dire « vous voyez comment il/elle est, ce que je dois endurer ». Évitez de vous énerver, gardez votre calme. Dites-vous que vous ne sortirez jamais gagnant d’une confrontation avec lui. Ne cédez jamais à aucune de ses provocations. Évitez le conflit à tout prix.

Il cherche aussi à attirer l’attention, à créer des liens de dépendance, car il est profondément dépendant du pouvoir qu’il exerce sur les autres. Même si vous êtes vexé, furieux ou blessé, ne lui répondez pas, ne vous remettez pas en question, ne modifiez pas votre comportement. Gardez ces options pour des personnes bienveillantes.

2. Faites-le écrire

La meilleure façon de contrer un pervers narcissique est de noter systématiquement tout ce qu’il dit.  La plupart du temps, il vous prend à parti en tête à tête. Même si vous recevez des instructions à l’oral, demandez-lui de vous les mettre par écrit et de vous les envoyer. Vous pouvez aussi faire un récapitulatif de ses consignes et les lui envoyer par mail pour qu’il les valide ou les modifie.

En le faisant écrire, cela permet non seulement de garder des traces et de se couvrir mais aussi et surtout, de le confondre en cas de reproches et d’accusations injustifiées. Par exemple, s’il vous demande de faire quelque chose dans un couloir, reformulez l’échange dans un courriel : “Suite à notre conversation, je vous confirme avoir compris que vous souhaitiez que, etc.”

3. Confrontez-le

Sa plus grande hantise c’est de se faire démasquer. C’est pour cette raison qu’il escalade dans l’échelle de la manipulation et du mensonge. Ne craignez pas de le confronter devant un public. S’il y a une chose que le pervers narcissique déteste, c’est d’être humilié en public.

Parlez toujours en présence de témoin. Si c’est votre collègue et qu’il veut vous parler travail, arrangez-vous toujours pour ne pas être en tête à tête avec lui. Demandez à un collègue de se tenir à vos côtés. Cela vous permettra de vous sentir plus fort et réduira les risques qu’il dérape. Si c’est votre chef, vous pouvez aussi vous faire accompagner par un membre du CE ou un représentant syndical.

Mais attention, le confronter peut s’avérer être une arme à double tranchant. Cela peut aussi se retourner contre vous, même si les pervers narcissiques sont rarement violents. Les pervers ont une faille narcissique profonde. Si cette faille est révélée au grand jour au même titre que leur méchanceté, ils seront fortement affectés et pourront parfois aller jusqu’au suicide.

4. Utilisez la technique du disque rayé

C’est une technique redoutable dans l’affirmation de soi.  Son principe est très simple : il s’agitde préparer en amont trois ou quatre phrases maximum à l’intention du pervers narcissique et que l’on répétera si besoin en boucle.

Par exemple, si un collègue essaie de vous refiler son boulot en vous manipulant :

 – « Toi qui es si gentil/si compétent, tu vas bien m’aider à finir ? »

 – « Je te remercie de ta confiance mais je n’ai absolument pas de temps à consacrer à ce travail qui t’a été confié. J’ai moi-même quelque chose à terminer pour demain. »

– « Mais ça ne te prendra que quelques minutes. »

« Je n’ai absolument pas de temps à consacrer à ce travail, qui je te le rappelle, t’a été confié. Je suis moi-même sur une mission urgente. »

Travailler avec un pervers narcissique : que faire et quand consulter ?

Travailler avec un manipulateur n’est pas chose simple. Malheureusement, beaucoup d’entreprises favorisent l’individualisme et la compétition, ce qui favorise le profil des pervers narcissiques. La scène professionnelle est un terrain propice à ce type de personnalité. Pourtant, ils font beaucoup subir à autrui et à l’employeur au cours du temps.

A cet effet, je peux vous y aider et me tiens à votre disposition. Vous pouvez prendre un rendez-vous en cabinet ou en ligne

Visitez le reste de mon site, vous pourrez évaluer votre niveau de stress en ligne.

Recommended for you