Bien être au travail

Le bien-être au travail c’est ce qui rend les gens heureux au travail. Cela passe essentiellement par la dimension plaisir. Mais nous avons souvent du mal à trouver le plaisir dans le travail. En effet, ce dernier est presque toujours associé à tout ce qui est négatif :

  • stress,
  • conflit,
  • démotivation,
  • surcharge de travail,
  • mauvaises conditions de travail,
  • harcèlement,
  • violence,
  • Désaccord avec l’employeur,
  • Mésentente avec les collaborateurs,
La liste est longue et cela génère beaucoup de souffrance.  A ces propos, on entend souvent  dire que le travail idéal n’existe pas. Pour autant, nous sous-estimons très largement notre marge de manœuvre. Nous nous croyons souvent obligés de subir un environnement pénible et une mauvaise ambiance au travail, alors qu’il suffit de faire quelques ajustements pour rendre un travail plus agréable. On a souvent tendance à sous-estimer l’impact que peut avoir, aussi bien sur le plan personnel que sur le rendement d’une organisation, la qualité des liens qui caractérisent les rapports entre les individus.

 

La qualité des relations humaines est stratégique pour atteindre des objectifs et être performant. Le maintien de saines relations interpersonnelles s’avère un facteur déterminant de santé physique et mentale et comporte de nombreux avantages, autant sur le plan personnel que sur le plan organisationnel.

Dans un contexte de mutations permanentes, il faut faire face aux changements en développant de nouvelles habilités relationnelles pour mieux gérer les personnalités difficiles. Pour cela, il est nécessaire de développer des stratégies efficaces :

  • S’ouvrir à de nouvelles ressources en cultivant d’autres manières d’écouter et de collaborer.
  • Dominer ses émotions en apprenant à mieux gérer son stress.
  • Prendre du recul et communiquer autrement tout en sachant de ses sentiments négatifs et travailler l’acceptation.
  • Mettre des limites quand il le faut en sortant du rôle de victime et en s’affirmant.
  • Bien fixer ses propres limites en déterminant un seuil à ne pas dépasser afin de prévenir le burn-out.

Mieux organiser sa vie professionnelle en développant de nouvelles capacités psychologiques peut nous aider à mieux gérer le stress et faire de notre travail une activité intéressante et enrichissante, source d’épanouissement personnel.